« Le harcèlement continue » Lettre ouverte de la famille Kraiker

Quartiers libres

Le mardi 25 janvier au soir, Wassil est au kebab avec Amine en train de regarder le match de la Côte d’Ivoire à l’angle de la rue des 7 Arpents. Ils partent ensuite chercher le sac d’Amine à Scandicci. Là, ils voient des gens courir et la police (BST et BAC) qui court vers eux. Wassil et Amine prennent la fuite, la police les rattrape et les accuse d’avoir participé à un attroupement armé. Wassil a bien entendu un policier de la BST crier : « Y’a Kraiker, y’a Kraiker, attrapez-le » !

Wassil et Amine sont emmenés au commissariat de Pantin avec Abdelali, Massinissa et Zinedine (seul majeur), d’autres copains de Wassil habitant à Pantin, arrêtés pour les mêmes soupçons.

Sans preuves, ils sont placés en garde à vue pendant 48h. à l’issue de ces 48h, 3 jeunes sont relâchés. Seuls Wassil et Zinedine seront déférés à Bobigny, le 26 janvier à 23h.

Wassil…

View original post 449 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s