[Tuerie du dimanche] Toma rend visite à Kery James à la « Rue de la peine »

Nouveau clip issu de l’album « Mouhammad Alix »


CLIP VIDEO


Réalisation Daylight Productions pour SutherKane films & 94 Side P.

Production : Seezy


LYRICS/PAROLES


[Intro : Toma]
Je t’aime sous les lumières de la vitre
Ou sous les lumières de la ville
Le Diable n’est jamais tranquille
Oh, jamais tranquille
Et les sourires sont rares et fragiles
Quand je me faufile sous les lumières de la ville

[Refrain : Kery James & Toma]
Tout ça se termine rue de la peine
Rue de la peine, rue de la peine…
Tout ça se termine rue de la peine
Rue de la peine, rue de la peine…
Tout ça se termine rue de la peine
Rue de la peine, j’habite rue de la peine
Tout ça se termine rue de la peine
Rue de la peine, j’habite rue de la peine

[Couplet 1 : Kery James & Toma]
Pour crécher rue de la paix, ils se font la guerre
Finissent rue de la plaie
La peur au ventre coincé rue de l’angoisse
Comme Béné ou Carlito dans L’Impasse
Personne ne veut finir rue de la CAF
A crever de faim la gorge sèche rue de la soif
Rendez-vous pris rue de la Pègre
Dans une ruelle parallèle au quai des orfèvres
Rue des rêves brisés, rue des oubliés
Entre l’allée des thuyas et l’avenue des peupliers
Rue de la craie, rue des meurtriers
Rue du sale, rue du seum, rue de la C
Où le meurtriers fréquentent des mauvais garçons ou des mauvaises fréquentations

[Pont : Toma]
Rue de la solitude, j’marche seul, sans personne
Rue de la peine je te jure plus rien ne m’étonne
Je passe devant la la rue des condamnés
J’entends les cris qui résonnent
Des épines et des fleurs fanés que la rue emprisonne

[Refrain]

[Couplet 2 : Kery James]
Place de la bastos, des gros gamos
Les balles s’échangent comme à Roland Garros
Rue de la faute, rue de la fausse
A l’intersection de la rue des cassos, hein
Guet-apens redescende, hein
Au carrefour de la vengeance, hein
Les petits veulent prendre leur revanche, hein
Ils ont sniffer la ligne blanche, hein
Tu comprends, hein hein
Exécution sur le boulevard des indics, hein hein
Y’a ni compassion, ni assurance vie, ni avocat, ni syndic’, hein
Rue de la Mémoire, tout prêt de la Rue des Rancuniers
À l’ombre de l’Avenue de l’Espoir, pourtant c’est la que tu te fais fumer, c’est trop tard

[Pont : Toma]
Trop tard, trop tard tu te fais fumer Avenue de l’Espoir
Meurtris sont les regards, à l’étroit dans les couloirs
Ici les gosses pensent qu’ils n’ont rien à perdre
On a pas la tête en l’air quand on marche dans la merde
Des culs-de-sac et des impasses
Des vautours et des rapaces
Entre les âmes perdues et les cœurs de glace
On se marche dessus, il n’y a pas de place

[Pont : Kery James & Toma]
J’habite rue de la peine, rue de la peine
J’habite rue de la peine, rue de la peine
J’habite rue de la peine, rue de la peine
J’habite rue de la peine, rue de la peine

[Refrain : Kery James & Toma]
Tout ça se termine rue de la peine
Rue de la peine, rue de la peine…
Tout ça se termine rue de la peine
Rue de la peine, rue de la peine…
Tout ça se termine rue de la peine
Rue de la peine, j’habite rue de la peine
Tout ça se termine rue de la peine
Rue de la peine, j’habite rue de la peine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s