Fik’s Niavo n’attends pas 2017 pour faire son « Bilan 2016 »

LE CLIP

LES PAROLES/LYRICS

2016 . encore une année noire
Reposez en paix : Prince, Papa Wemba, Phife Dawg, Mohamed Ali
Back to life, back to reality
20 ans que Tupac Amaru Shakur nous a quitté
Une pensée à R2E, et a tous nos prisonniers.
Back to life, back to reality

J’pose mon cœur la A4, sous l’parka, c’est le blackout !
Pas de folklore, pas de Haka, pour les « Flocos » j’ai le 4×4
Ma came c’est pas ta came, dans le placard y’a des cadavres.
En façade … ouais t’es passable mais tu recules comme dans Pharcyde !
2016 entre parenthèse, encore une année de merde, on part en guerre en quarantaine.
Des frères propagent leur haine, mais y’a rien à gagner « Wesh ?! »
Et puis j’ai quoi à perdre ? Ils ont l’cerveau de Kanye West !
Parait qu’les congolais cartonnent sur les ondes
mais les viols et exactions du nord Kivu sont toujours sans réponses ! (Rest In Peace)
J’attends rien d’eux, ni d’l’O.N.U. pour les élections
Autant demandé à un eunuque d’avoir une érection
Cette époque m’écœure, j’vois rien d’attachant
L’homme a perdu ses couilles, comme le beau père des Kardashians.
Reveillez-vous ! Jeunesses blanche, noire, arabe,
têtes baissées, les yeux cachés, stop les blagues, stop les dabs
L’état nous baise comme d’hab’ ! Certains demandent du rab
La loi travail et Nuit Debout, mais c’est pour VOUS qu’on s’bat
Reste pas statique comme « un mannequin challenge »
Cherche le vaccin d’la haine, comme le malin d’Cassel
Ouais c’est malsain my men, la violence c’qu’elle t’amène : La violence comme Marseille
J’connais pas de flics très fun, ces bâtards kiffent les guns
La liste des preuves fait peur, donc je crie « Black live matters »
Une pensée pour Adama Traoré, la police nous l’a volé
On paye l’prix fort mais personne ne rends la monnaie
L’racisme au fond, efface nos célébrations
On enterre nos jeunes garçons avant l’enterrement de leur vie d’garçon
Besoin d’un bol d’air, ramène ma Ventoline
L’Euro, l’opium du peuple, les ministres l’ont pris comme un trampoline
A Nice la dame blanche avait une gueule de camionneur
J’ai pas pleuré mais mal au cœur, est c’que c’est grave docteur
J’vais pas t’sortir les grandes théories homie.
Le lien entre les colonies et le terrorisme : c’est la sodomie.
Les polémiques s’créées comme par magie, les politiques : c’est Houdini
Abracadabra ! Boum ! Tiens le burkini
Nique le strass, les paillettes, nous c’est la crase, les palettes.
T’entendras pas parler d’paix ! Comme quand Alep crie à l’aide
J’ai vu des grands gars secs, dealant d’la « C »
bravant le vent glacé quand les migrants s’entassés
J’ai vu des blancs, Galsen, des deux côtés d’la Seine, s’embrasser.
L’amour n’est pas mort comme le Milan AC
Mais j’rêve toujours du « Vivre ensemble » ! Non je rigole !
Si tu l’ignores c’est que t’es aussi folle que Rossignol
S’attaquer aux minorités n’a rien d’héroïque
J’attends rien d’ce pays dirigé par des comiques,
La dissidence aussi, me fait gol-ri man
Alain Soral, tu m’vends pas de rêve, j’suis insomniaque !
Internautes et arrivistes : je vous dis « Nikoumouk »
A vos côtés vos rappeurs hardcore sont des bisounours
Lyriciste ou t’es ?! Tu m’as dégouté !
C’est pas le t-shirt mais tes couplets qu’il faudrait flouter
Notre musique à un sens, une histoire, un vécu
Déçu, le rap se chie dessus mais y trouve plus l’PQ
J’voulais finir ce morceau en disant « à l’année prochaine »
Mais trump et marine le pen nous préparent en brochette.
Toi tu t’en fous car tu mates « Touche pas à mon poste »
Moi j’ai trop d’amour propre, comme Tupac à Compton.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s