Les lycéens (Voltaire & Bergson) de l’Est parisien relancent les hostilités contre la loi travail par des manifs sauvage et le blocus de leurs lycées

LOI TRAVAIL : COMMENT LA POLICE SE JUSTIFIE POUR FAIRE OBSTRUCTION À LA PRESSE

LOI TRAVAIL DU 22/9/2016 • PARIS : BLOCUS DES LYCÉES VOLTAIRE ET BERGSON

LOI TRAVAIL 22/9/2016 • PARIS : BLOCUS DES LYCÉES VOLTAIRE ET BERGSON

« Contre la Loi Travail et son monde » : blocus et manifs sauvages dans l’Est de Paris – 22/09/16

La police a tenté d’empêcher les blocus de lycées dans l’Est de Paris, quitte à pointer leurs armes sur les lycéens. Plusieurs manifs sauvages ont eu lieu au cours de la journée, sans aucune arrestation. Des banques, des grandes enseignes de la téléphonie, des abribus, des caméras de vidéosurveillance et des panneaux publicitaires furent les cibles des manifestants.


SUR LES RESEAUX

#PARIS Blocus du lycée Voltaire : poubelles contre flashballs braqués sur des lycéens.

A post shared by Gaspard GLANZ 🔥 TARANIS.NEWS (@taranisnews) on

#PARIS Blocus au Lycée Bergson également. #Loitravail

A post shared by Gaspard GLANZ 🔥 TARANIS.NEWS (@taranisnews) on

#PARIS Banderolle devant le lycée Bergson toujours bloqué. 200/300 lycéens devant

A post shared by Gaspard GLANZ 🔥 TARANIS.NEWS (@taranisnews) on

#PARIS départ en manif sauvage depuis Lycée Bergson. Entrée du lycée en feu.

A post shared by Gaspard GLANZ 🔥 TARANIS.NEWS (@taranisnews) on

#PARIS La manifestation sauvage des lycéens de retour devant Voltaire.

A post shared by Gaspard GLANZ 🔥 TARANIS.NEWS (@taranisnews) on

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s