Face au propos du suprémaciste, Henry de Lesquen, le trio de rappeur Kery James, Lino & Youssoupha lui répondent par une « Musique nègre »

Collaboration de poids entre trois des meilleurs lyricistes du rap français dont le morceau sera présent sur l’album « Mouhammad Alix »

CLIP VIDEO

Réalisation : Leila Sy, pour SutherKane films, dans lequel, nous pouvons apercevoir, par ordre d’apparition : Juliette Fiévet, Sofiane, Kalash Criminel, Ninho, Sear de Get Busy, Hayce Lemsi, Rockin’ Squat du groupe Assassin ; Alivor, Médine et Tiers Monde du label Din Records ; Melopheelo et Zoxea des Sages poètes de la rue ; Manu Key, Demon One, Teddy Corona, Selim du 94, DJ Mosko, Karlito et Mokobé de la Mafia K’1 Fry ; Doudou Masta, Vald, Tunisiano, BigFlo et Oli, Leck, S.Pri Noir, Aladoum, Sadek ; Marlo, Jok’Air et Dehmo de la MZ ; G-Kill et D.O.C Tmc des 2 Bal ; Passi, Volts Face, Jazzy Bazz, Scylla, Sam’s, Dj Roc-J de Générations, Alpha 5.20, les 4 membres du groupe Expression direkt, Jacky et Ben J des Neg’Marrons, un ingé son du studio Sutherkane, Orelsan, Alibi Montana…

PAROLES

[Intro]
Vous êtes sur Banlieusards FM
Président d’une radio, plus grossière que courtoise, Henry de Lesquen souhaite devenir le prochain Président des Français
Dans sa parodie de programme, il propose de bannir la Musique Nègre des médias, soutenus, ou autorisés par l’État
Évidemment, pour lui, le rap, cette musique « immonde », c’est de la musique nègre
Michel Audiard écrivait : « les cons, ça ose tout, et c’est même à ça qu’on les reconnaît »
Ces propos n’ont pas laissé indifférent le monde du rap
« Musique Nègre » c’est donc le titre de la nouvelle chanson du rappeur Kery James, l’auteur du très dérangeant, mais fédérateur, « Racailles »
Accompagné du Prim’s Parolier et de Lino, Kery James répond à Henry de Lesquen, et le moins que l’on puisse dire c’est que le poète noir ne tire pas à blanc

[Couplet 1 : Kery James]
Un mec qui écrit pour les autres, ils appellent ça un nègre
Un Noir qui plane au-dessus d’eux, j’appelle ça un aigle
J’ai fait un cauchemar, Martin Luther un rêve
Dans mon cauchemar, j’avais giflé Michel Leeb
Les grosses lèvres les plus célèbres
Je me sens beau, noir, je m’élève, jusqu’au high level

[Couplet 2 : Lino]
High level, la foule on lève
La merde j’la fous entre Chaka Zoulou et Twelve Year a Slave
Mon art c’est la sève, garde tes « Yes we can »
Si tu me réduis à la danse, au Kentucky Fried Chicken
Négro j’dérange, j’suis le nez du sphinx explosé
Comme Huey P. Newton, calibré sur un trône en osier

[Couplet 3 : Youssoupha & Kery James]
Je suis revenu choquer leurs quotas
Brise les quotas de la France profonde
Tricart comme Joker sur Gotham
Comme un gros tag sur la Joconde
Je raconte que les Antilles sont pillées par la métropole
Que mon Africa est bien trop forte
Et que la flicaille est souvent négrophobe
Forte est ma musique, imagine, fuck les codes Illuminatis
Ici pas de négros fragiles, rouges, jaunes, vert-kaki
Le cul posé, j’ai pris votre place, je me prends pour Rosa Parks
Je me prends pour Toussaint Louverture bottant le cul de Bonaparte

[Refrain : Lino, Kery James & Youssoupha]
Musique nègre
Pas calibrée pour la FM, on fait de la musique nègre
Quelle insolence !
Musique nègre
Garde tes « Yes we can », on fait de la musique nègre
Je suis revenu choquer leurs quotas, choquer leurs quotas
Musique nègre
Pas calibrée pour la FM, on fait de la musique nègre
Quelle insolence !
Musique nègre
Garde tes « Yes we can »

[Couplet 4 : Kery James]
Sur le boulevard de la vie, je suis dans l’angle mort
Un nègre qui les défie est un nègre mort
Depuis le bruit et l’odeur je sens que je dérange la France
Je fais un tour chez Guerlain, je mets du parfum de violence
Quelle arrogance, quelle insolence
Comme Sarkozy à Dakar, je choque l’assistance
Je me sens pas plus Européen que la livre sterling
Je fais mon nègre aussitôt au sol comme Malcolm Sterling
À trop respirer le rejet, j’ai le poumon perforé
Je pourrais mourir d’infection comme un Traoré
Des négrophobes comme Alain Soral dans un texto
Partout sur le globe, c’est chaud d’être un négro
Les histoires deviennent des…

[Couplet 5 : Lino]
Les histoires deviennent des légendes
Les légendes deviennent des mythes
Je roule des bâtons dans les jantes, Noirs, Kémites
Sale noir, faucheuse
Je dépasse les limites
J’emprunte les voix rocheuses
Je brûle comme le soleil à son zénith
Accrocheuse ma zic a le majeur levée
Regarde à quoi on me cantonne, le vrai du faux, je démêle
Sombre attitude comme ces nègres sortis de Compton
Et d’après le Vatican, j’ai mérité mes chaînes
Mec, si je mens, l’Enfer m’attend
Je rallume le feu de la révolte
Je brûle les bouquins de Fernand Nathan
Kery m’a dit « Bors, pas de blasphème » j’ai mis le cran de sûreté
Je rappe ma vérité nue, genre Crazy Horse
Je cogne sans les insulter
Pas calibré pour la FM, acclamé par la street
J’avance entre les croix gammées
Les croix cramées
À livrer, j’ai des millions de combats
À en choquer les forces du mal
D’en bas c’est nous la France, négro, comme Alexandre Dumas
Depuis la primaire, leur crâne encaisse pas le son du tam-tam
Musique nègre égorge le rossignol, nos gueules en prime time

[Refrain : Lino, Kery James & Youssoupha]
Musique nègre
Pas calibrée pour la FM, on fait de la musique nègre
Quelle insolence !
Musique nègre
Garde tes « Yes we can », on fait de la musique nègre
Je suis revenu choquer leurs quotas, choquer leurs quotas
Musique nègre
Pas calibrée pour la FM, on fait de la musique nègre
Quelle insolence !
Musique nègre
Garde tes « Yes we can »

[Couplet 6 : Youssoupha]
Musique négrière pour un feat
Là c’est Kery James qui m’invite
Secteur Ä, Tout Simplement Noir
Ménage à Trois et Mafia K’1fry
Je serai dernier s’il n’en reste qu’un
J’ai croisé des regards mesquins
Controversé dans mes versets
Comme un concert de Black M à Verdun
Puisqu’on nous critique dans nos combats
Ma négritude dans le coma
Votre presse a bien fait semblant quand Laurent Blanc parlait de quotas
Na bangaka lisusu te
Ngai na bangaka butu te
Ngai na bangaka kaka nzambe
Ngai na bangaka mutu te

[Couplet 7 : Kery James]
Neg lakay se sa mwen yé
Map rété la yo pe relé
Musique nou yo pa aimé
Coulè nou yo dénigré

[Couplet 8 : Youssoupha]
West Indies, négro radical
Haïti, royaume d’Africa
Qui va défendre tous nos écrits ?
C’est ni le CRAN, ni même la LICRA
Prim’s

[Refrain : Lino, Kery James & Youssoupha]
Musique nègre
Pas calibrée pour la FM, on fait de la musique nègre
Quelle insolence !
Musique nègre
Garde tes « Yes we can », on fait de la musique nègre
Je suis revenu choquer leurs quotas, choquer leurs quotas
Musique nègre
Pas calibrée pour la FM, on fait de la musique nègre
Quelle insolence !
Musique nègre
Garde tes « Yes we can »


ARTICLE EN LIEN

  • Musique Nègre: critique noire (Atoubaa)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s