Un monde (de) malade

Quartiers libres

Certains assassins sont autant des islamistes que le gouvernement Hollande est de gauche.
Telle est la conclusion à laquelle on arrive quand on regarde le parcours du tueur de masse de Nice. Cet assassin préparait son passage à l’acte depuis des semaines… mais il s’est radicalisé en quelques jours. En gros, Daech a juste servi de porte-drapeau à un dingue. Il faut oublier les récits fantastiques de BFMTV et toutes les âneries des politiques français refusant de voir que les causes principales du massacre résident dans la misère sociale que sème sans relâche les politiques libérales dans nos quartiers depuis plus de 40 ans.
Farhad Khosrokhavar le résume ainsi :

« On déstabilise la société en lui laissant penser que c’est la toute-puissance de l’islam radical et que l’on ne peut lutter contre. Il y a des phénomènes de radicalisation réels suffisamment inquiétants comme ceux qui ont conduit aux…

View original post 1 718 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s