No one likes us, we don’t care

Quartiers libres

Les incidents qui ont ouvert l’euro 2016 sont la parfaite illustration du monde dans lequel la nuit libérale nous plonge.
Le patronat a mobilisé tous les moyens de l’État à son service pour organiser une immense foire à la consommation allant du maillot de foot à la panoplie grotesque indispensable pour transformer un humain en footix.

footix

L’incitation à l’achat est telle qu’on autorise la vente de boissons alcoolisées dans d’immenses « fan zones » situées dans les centres villes pour faire cracher au bassinet les supporters venus des quatre coins de l’Europe. Les commentaires des journalistes déplorent que des supporters alcoolisés déclenchent des émeutes alors qu’ils se réjouissent de l’existence de ces immenses débits de boisson à ciel ouvert dont l’objectif est de faire gagner des points de croissance à l’économie française. Chacun feint de découvrir découvrir qu’une fois alcoolisés des supporters lambdas viennent garnir les rangs des firms de…

View original post 1 565 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s