Avec « Hé oh la gauche (La renégate) », Chanteur d’actu envoit un message à cazeneuve es violence policière

Bernard cazeneuve et ses sbires n’ont pas compris que l’intelligence collective que nous sommes en train de créer place de la République et dans toutes les Nuits Debout ne peut être détruite par les violences policières et la répression. Tu serres la vis, bernard, mais c’est déjà trop tard

Refrain :
Hé Ho La gauche costume-cravate
La désavouée, la renégate
Eteins toujours nos lampadaires
Déchaîne ta furie policière
Lâche les clébards de ta fourrière
La Nuit venue j’y vois plus clair

Tu nous évacues Tu nous crois vaincu-e-s
C’est dans les quartiers Qu’on ré-apparaît
La fleur à la bouche Contre tes cartouches
On vit la Commune Debout sous la Lune
Si on n’est pas là, c’est qu’on est ailleurs
On chante dans les rues ce p’tit air vengeur

Refrain

Lorsque tu nous chasses Que tu vides la place
Nous on met les voiles On s’cache sur la Toile
On est des milliers Sous ton escalier
On a tous rencard Derrière ton placard
Si on n’est pas là, c’est qu’on est ailleurs
On chante dans les rues ce p’tit air vengeur

Refrain

Rien à espérer Tout à inventer
Grain dans les rouages Trou dans le grillage
Ta démocrature J’la jette aux ordures
Hier comme aujourd’hui Je pense donc je Nuit !
Si on n’est pas là, c’est qu’on est ailleurs
On chante dans les rues ce p’tit air vengeur

Refrain (ad lib)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s