Saké que faire lorsque « Je me déteste » ?

Second extrait de son prochain album

Réalisation: Jérémie Douchy
Producteur : Itam (Kids of crackling)

[Verse 1: Saké]
Je crois que l’orage est à prévoir
Je reste enragé malgré moi
J’dors pas sur un lit de mort mais j’ai entaché ma mémoire
Quasiment saturée, pleine de vieux cadavres de souvenirs
Le cœur ligaturé je me sens à peine capable de sourire
Attend impatiemment de cicatriser d’une blessure noire
Fort heureusement il reste encore des gens qui veillent sur moi
J’suis constamment rattrapé par des vieux démons
Cherchant à trouver la paix sauf qu’on est pas dans le meilleur des mondes
J’perds mon temps j’écoute la mélodie de la petite trotteuse
Envie de me nettoyer le tympan avec une scie sauteuse
J’réalise pas toujours la faute que je viens de commettre
Il y a des jours tout fou le camp
Je suis même pas sûr de bien me connaitre
J’ai beau gribouiller mes mains
J’ai du me gourer de méthode
Pourtant je laisserai pas ce foutu de psy me bourrer de médocs
Soulé, je voudrais qu’on m’enlève de ma tourmente
Souvent il faut m’traîner, je suis un boulet comme Benoît Poelvoorde

[Hook: Saké x2]
Ces quelques mots ne sont que les buches d’un feu de détresse
Comment sauver mon âme alors qu’elle brûle au cœur des braises ?
Il suffit pas de faire un semblant d’aveu de faiblesse
Alors je sais pas comment dire autrement que je me déteste

[Verse 2: Saké]
L’immense domaine de ma colère n’a pas fini de régner
J’ai ma gamberge qui tourne en rond comme un vinyle rayé
Quant à l’avenir j’ai beaucoup de mal à tracer vers lui
J’ai fumé en 6 mois tout mon budget pour passer le permis
Dans mon cerveau j’ai tous les ingrédients d’un bon carnage
Des fois je me verrais bien faire un saut de l’ange dans mon carrelage
Je vois le néant sur quoi ma peine a débouché
Fainéant, il y a des matins j’ai même la flemme d’aller me doucher
Dur de rester droit vu qu’à chaque fois le doute est relancé
Il y a pas d’échappatoire je porte le poids de toutes mes pensées
Je me hais pour les problèmes que j’ai fais subir à ma pauvre mère
Bordel j’ai jamais dis je t’aime à mon propre père
Laisse mon espoir à la merci de mes angoisses
Va comprendre, j’ai rien à voir avec ce type que les gens croisent
La vie est un combat et porte des coups qui touchent en plein cœur
Impossible d’affirmer qu’on en sortira tous en vainqueur

[Hook: Saké x2]

Publicités

Une réflexion sur “Saké que faire lorsque « Je me déteste » ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s