« Devant nos yeux » se distingue un « Empire numérique » décrit par Baryton & Hofusk

Extrait d’ « Empire numérique »

Réalisation : Ray Ishido
Production : Hofusk

Un battement et un sample et je sens l’rhytme
Si tout est écrit, alors je récidive

La vie nous fait une promesse
Un point final a chaque histoire suivi d’une grossesse
Que tu l’aimes ou qu’tu l’as déteste
Joie et tristesse
T’encaisse, tu blesses

Un zeste de suspens, boit  ça cul sec jusqu’aux lettres de rappels
L’impression qu’tout est calculé
Que c’est la kermesse
C’est pas la pointe de la pyramide
Qu’on se soucis des pertes humaines
J’ai compris…
Que l’Homme se mentait a lui même quand j’revenais de la messe
Certain pense que leurs liens avec lui est plus direct

Yess (merde!) qu’ils sont plus fidèles Qu’est ce tu veux qu’j’te dise
C’est pas Babel , mais c’est l’remake.

Et c’est reparti pour un cycle de haine
Tout a une faim, même les siècles de règnes
Le voir de mes yeux est moins sur que le reste
Les enfants d’la télé laisse place au ados du net

Hu..C’est 1 pour l’virtuel
2 pour le sexuel
3 pour la gestuelle
Ça s’passe pas sans visuels
On a tous nos petits rituels
Des visions individuelles
Duels internes, peut-être un dégoût mutuel
Nos parcours s’écartent un peu plus des chemins usuels
 »Qui veut l’Eden côtoie l’enfer » apparemment ça va d’pair
Pour savoir vaincre a la fin au début, il faut savoir perdre

S’lever bosser, s’coucher stresser rendre des dossiers
Consommer ou mourir sur le côté…

C’est ça!

S’insérer dans mon époque apocalyptique
On cherche le liquide, avant la totale éclipse
On regarde le projet maléfique
Sur un écran de cristaux liquides
Jusqu’à c’qu’il frappe à nos portes
Et que nos horaires de fourmis se brisent
 »Esquiver » ,c’est vite dit
Tous veulent le grisbi c’est risible, faut s’décider
Peu importe l’itinéraire
L’Odyssée n’a rien de facile
On a que dalle pour rien mais la violence peu être gratis
Entourée de citoyens dépressifs
Qui cherche l’accès a des conditions moins nocives
Psychologique, fatigue
Du cash flow, plus fluide
Donne des logiques des pratiques style  »hybride »
Décors psychotroniques
Ma musique me suffit
mais J’dois viser l’autarcie…

Publicités

Une réflexion sur “« Devant nos yeux » se distingue un « Empire numérique » décrit par Baryton & Hofusk

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s