Les Unités de Protection de la Femme (YPJ) vues par sœur Caro

Quartiers libres

Mardi 1er mars, sur La Chaine Parlementaire, nous avons pu assister à des passements de jambes et des jonglages dignes de la Ligue des Champions exécutés par deux femmes et pas n’importe lesquelles : Caroline Fourest et une député socialiste de service. Elles ont enchainé toutes sortes de circonvolutions durant le débat, autour du documentaire « les femmes contre Daech », diffusé sur LCP pour oblitérer le fond de l’engagement des combattantes du PKK.

plateau1

Au bout du compte, Caroline Fourest est obligée de concéder que ces femmes kurdes ont des convictions. Tout le monde sur le plateau s’accorde sur ce point : ces femmes kurdes ont des convictions et se battent pour une « cause ».
Mais alors, c’est quoi cette cause qui est savamment et consciencieusement expurgée du documentaire et du débat ? Une cause qui dépasse le simple statut des femmes. Une cause qui n’est pas l’islamophobie, malgré la guerre contre Daech. Une cause que…

View original post 2 166 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s