Medine « Rappeur de force » ou « Rappeur 2 force » ?

afd2054304c5cbfe186613b921de1bbd-500x500x1

Production : Général

Mixage : Proof
Mastering : West Mastering France


 

(Bullet Proof Music)

[Intro]
Check
Check

[Couplet 1]
Je suis le genre de mec qui dans une boite de strip-tease, regarde le public
Comme de l’héroïne planquée parmi les hosties, le tout est biblique
J’ai promis d’arrêter la provoc’, j’ai pas promis d’arrêter de mentir
J’ai lu qu’écrire causait la mort, alors j’ai donc décidé d’arrêter de lire
Les mots viennent de ma plume, ma plume revient de la forge
J’ai la force de la culture, face à la culture de la force
Conçu à la missionnaire
Baptisé Médine comme la ville, monsieur le Maire
On a dit de mon peu-ra qu’il était trop scolaire
Ils n’ont pas gouté à ma patate dictionnaire
Don’t Laïk : quintuple contrôle du fisc
Lorsque eux gèrent la France comme des turfistes
Je suis Français approximatif
Je me sens comme une girafe avec le vertige
S fiche, ça sent la perquis’
Mon quartier donne raison aux catastrophistes
De toute façon dans la guerre, y a pas que du négatif
Ça fait au moins réviser la géographie
D’otage prise, menottage, vite
Dans les canots de sauvetage, y a pas de carré VIP
Leurs politiques se modernisent
On ne stoppe pas la faim avec des tirs nourris
Ra-ta-ta sur les refugees
On est pas dans le clip de Maya Mathangi
Ra-ta-ta-ta sur civils et artistes
La réplique sera civilisatrice

[Pont]
Je n’attend rien d’un gouvernement qui dépouille Pierre pour habiller Paul
On est en plein tremblement de terre, et ces cons débutent une partie de golf
Ils n’obtiendront que des courants d’air en dynamitant nos immeubles
Leurs promesses sont des cartes de fidélités pour des crématoriums

[Couplet 2]
Être vert de colère décuple ma force comme Lou Ferrigno
Bientôt j’irai prendre des cours de solfège rue de Solférino
Être binationaux c’est être citoyens grosso modo
Même en grandissant, les petits vélos ne deviennent pas de grosses motos
Issu du découpage colonial
Dans cette histoire, personne ne rétro-pédale
Tu m’offres un mémorial, c’est trop aimable
Mais la pleurniche de victime c’est pas pour oim
Les coupures de presse ça cicatrise mal
Y a que les petites annonces de vraies dans ton journal
Je suis ni l’ami noir, ni l’ami arabe
Va voir Lydia Guirous ou Sophia Aram
Pas de signe de gang avec les doigts
Je me fais des crampes au majeur que pour l’État
Si t’exhibes ta gue-dro et tes armes
C’est que tu fais du rap de déclarant en douanes
Moi j’écris des trucs qui ne se disent pas
Et heureusement que ma main droite ne les lit pas
Je te le répète, fuck le Point, fuck Marianne
Chez nous leurs éditos servent de litière aux chats
Cheh !

[Pont]
Tous ces cons vont s’éteindre, sans avoir été des Lumières
Leur demander ce qu’ils pensent de nous c’est demander aux chiens ce qu’ils pensent des réverbères
Ils font des lois pour les enfreindre, leurs sourires sont publicitaires
Pour ces ordures le tri sélectif des déchets, ça commence aux frontières

[Couplet 3]
Le game tombe en ruine
Je l’escalade comme les châteaux d’Uncharted
Rappeurs et journalistes se croient dans la jungle comme El Chapo et Sean Penn
Je leur met la gueule en chantier
Y aura pas d’ « Akhi, enchanté »
Le cygne chante avant de mourir, toi tu ferais mieux de mourir avant de chanter
Boum ! Tchak ! Les médias m’haïssent
Pas un endroit de mon corps sans cicatrice
Tu sais ce qu’on dit du côté de la Jamaïque :
Toutes les larmes de l’Afrique ne feront pas pousser le maïs
Records-DIN, nouveau mode de vie
On ne dis pas des gitans qu’ils font du camping
Mon équipe arrive par la voie des grandes lignes
Dans les bacs d’OGM on est le ver dans le fruit
Indépendants, grandiloquents
Dans moins d’un an, on réédite les Dix Commandements
Le game je réinvente, j’ai marqué mon temps
Même si je vends qu’un album comme le clan du Wu-Tang
C’est le nouveau son, grand
Mon nouveau slogan, celui qui dit ni rire ni pleurer mais comprendre
C’est pas du Sagan, soit dit en passant
Je deviendrai peut-être consultant chez Culture France

[Outro]
C’est la force de la culture face à la culture de la force (x4)
Rappeur 2 force (x3)
Tout est une question de rappeur 2 force


Ce son fait suite a ce morceau

Dîn records, Frénésik Industry
Écoutes

Le problème, c’est la thune
Overdose de bitume
Les frères stoppent leurs études, tirent aux tubes ou rappent sur i-tunes
Parallèle e-commerce, nouvelles méthodes
Trafic aux antipodes la colombienne ou leurs Ipods
Se musclent le torse en poussant le sol
Tape dans une balle, ne s’embrouille plus à l’aérosol
S’envoient du plomb solidifié pour se liquider
Edifié de fausses mafias d’accueil pour se rassurer
Omerta des langues, la loi de tout les gangs
Sortir la mistinguette le week-end en Ford Mustang
T’es noir ou arabe, tu deales ou tu rappes
Zidane ou Thuram, le choix de l’embarras pour une carrière durable
Informaticien mais trafique les cartes bleus
Quartier militaire alors je rappes comme un casque bleu
Un poing de rage comme Davies Angela, Rosa Parks, Betty Sister, Winnie Mandela
Constamment mes couplets entre guerre et paix
Consciemment reporter comme Booska-P.com
Aucun de vos conseils ne fait mes courses
Certains te parle comme s’ils avaient leurs tickets pour le Firdahous
C’est « born to kill », mental Stanley « Tookie »
Dialogue avec un low-kick, de l’anthrax dans un cookie
Rupture du jeun à la résine, sous un croissant lunaire
En espérant que la nuit rémunère en billets verts
Warning mister Sarko Starsky
Voudrait t’asseoir sur les genoux de Old Sparky
Paris-Texas, de bonnes nouvelles à Atika
Perquisitionne les taxiphones et les chicken tikka
Barbe-les, les boloss ou bien barbelés(?)
Qu’ils soient riches, parisiens ou bien bordelais
Peu importe, l’important reste le gain
Quitte à verser les ADN, à faire couler les groupes sanguins
Serre les dents, plus que Marcel Cerdan
Petit Tyson, encaisse les coups mais n’est jamais perdant
Ou bien, courbe l’échine un pantacourt sous ta gandoura
Fais des dou’as pour les frères de Tora Bora
C’est Mont-Gaillard , un pavé dans la Mare-rouge
242 codes marqués au métal rouge
Caucriauville, Les Neiges en abondance
QDE Bléville jusqu’au sentier de Soquence

C’est Frénésik Industry, trempe la plume dans une raffinerie
Studio pompe-funèbre, écrit comme une imprimerie
Un jour sur le toit du monde, l’autre au pied des tours
Affrontes la vie sur un roulement de tambour
Barre de tractions sur chansons, sonore infiltration
Vibrations poétique, reçoit mes ultrasons
Médine Records vocal, rappeur de force
Tout est question ici de rapport de force

C’est Frénésik Industry, trempe la plume dans une raffinerie
Studio pompe-funèbre, écrit comme une imprimerie
Un jour sur le toit du monde, l’autre au pied des tours
Affrontes la vie sur un roulement de tambour
Barre de tractions sur chansons, sonore infiltration
Vibrations poétique, reçoit mes ultrasons
Médine Records vocal, rappeur de force
Tout est question ici de rapport de force

Frénésik Radio
Écoutes Médine, Médine records

Alassane Konaté, Proof, Moussa Vagué, Mamadou Dieng, Ibrah, Dîn Records, Koto, Deep, Samb

Frénésik Radio
Écoutes Le Havre


Publicités

Une réflexion sur “Medine « Rappeur de force » ou « Rappeur 2 force » ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s