Lucio Bukowski & Kyo Itachi font dans le « Grand roque »

Extrait  de « Kiai sous la pluie noire« . Le couplet un clippé est a voir ici

[Couplet 1]
J’ai fait la fête avec un cocktail Molotov, on s’est marrés
On a vidé des bières sans alcool, et puis on s’est barrés
Bah ouais, l’ivresse véritable est dans autre chose qu’ici
Pendant qu’tu fumes ton mauvais shit à haute dose, si si
Laisse tomber les clubs, y’a que des connes
Et c’est pour ça, d’ailleurs, que le nombre de cons est proportionnel
Pour que chacun s’y retrouve et n’ait pas payé pour rien
Alors ils boivent des coups surtaxés sur fond de zics pourris
Et je me marre dans mon square
Dans un état mental proche de l’homme qui jamais n’renoncera
L’avenir m’a dit : « Tu n’as pas d’excuse
De pas rentrer dans l’jeu afin qu’ils ne puissent pas t’exclure »
J’ai des bouquins sur ma table de chevet
Élémentaire si c’que j’dis va bien avec c’que j’fais
Et oui l’ami, je n’suis qu’le fruit de mon spleen provincial
Y’a qu’dans mon crâne que j’vis dans une villa style provençale

[Refrain]
J’ai fait de l’art mon unique et bien aimée mascotte
Depuis qu’les gens confondent la vie et le CinémaScope
Se disent que ça viendra en lisant leurs horoscopes
Pendant que j’pratique la peinture sociale comme Orozco
J’ai fait de l’art mon unique et bien aimée mascotte
Depuis qu’les gens confondent la vie et le CinémaScope
Se disent que ça viendra en lisant leurs horoscopes
Pendant que j’pratique la peinture sociale comme Orozco

[Couplet 2]
Je ne rêve pas de c’que j’voudrais vivre, non
J’vis c’que j’voudrais c’qu’ils rêvent de vivre
Est-ce que tu m’suis ? Oui ? Du coup, tu l’auras compris
J’ai plus les idées claires, comme un pivot qu’on a contré
Bon, reprenons depuis l’début du truc
Histoire de n’pas s’y perdre, j’n’ai aucun sens de l’orientation
Aucun plan dans la course, dans la brousse
Ils perdent la boussole, j’ai toujours mon compas dans la trousse
Voici ma carte, appelle-moi si tu as besoin d’un cap
Comme Marco Paulo, mec, disons qu’j’ai passé un cap
Plus rien à cirer mais le cuir épais
Écris des albums en deux après-m’ après dix purs EP
On rêve d’ici qu’on chute, et chute d’ici qu’on crève
Et on crève d’ici qu’on lutte, et on lutte d’ici qu’on rêve
La boucle est bouclée, la tournée rodée
La tour est roqué, c’est l’échec mais bien numéroté

[Refrain]
J’ai fait de l’art mon unique et bien aimée mascotte
Depuis qu’les gens confondent la vie et le CinémaScope
Se disent que ça viendra en lisant leurs horoscopes
Pendant que j’pratique la peinture sociale comme Orozco
J’ai fait de l’art mon unique et bien aimée mascotte
Depuis qu’les gens confondent la vie et le CinémaScope
Se disent que ça viendra en lisant leurs horoscopes
Pendant que j’pratique la peinture sociale comme Orozco

Publicités

2 réflexions sur “Lucio Bukowski & Kyo Itachi font dans le « Grand roque »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s