Nouveau clip #MakeRapNotWar sentimental de R.E.D.K. « Il & elle »

#makerapnotwar est une série au cours de laquelle R.E.D.K. vous propose plusieurs freestyles en tout genre.
Du rapide au lent en passant par la trap et le dombolo, le but est de s’essayer sur différents styles #justepourlekiff.

[Intro]
L’homme parfait ressemble comme deux gouttes d’eau à la femme parfaite
Tous deux ne sont que chimères [illusoires?] et enjolivent les nuits des rêveurs d’amour
J’ai envie de chialer putain…

[Couplet 1]
Elle pensait qu’il l’amènerait sur une presqu’île
Qu’elle serait la seule à ses yeux, qu’elle aurait c’prestige
Elle, belle, loin d’être celle
Par qui le scandale arrive, elle sait qu’elle est fragile
Qu’elle ne veut pas d’une relation séquelle
Douloureuse, d’où l’houleuse réaction lorsqu’elle
Pense tomber sur le bel homme dont elle
Rêvait la nuit : beau et présent pour la vie, pas qu’pour rouler une pelle
Pile-poil son style, elle kiffe grave quand il
Parle avec sa p’tite voix tranquille, calme
Du moins, c’est c’qu’il prétend être : clean, vrai, en fait
Il se voile la face pour mieux cacher son côté pile
Celui qui annulerait d’un coup son côté cool
Et qui la reléguerait au rang de proie facile choisie dans la foule
Quand c’est son côté volatile qu’elle descelle
Elle se rend compte que l’oiseau rare n’est, en fait, qu’un pigeon qui bat de l’aile
Lassée de voir la vie de couple virer au duel
Lassée de voir passer que des cancres et des débiles
De faire des ratures sur les relations conflictuelles
Elle veut écrire une histoire d’amour à l’encre indélébile
Elle voit s’éclipser ses rêves de lune de miel
Puis les averses de larmes viennent inonder son regard bleu ciel
Elle rêve de gosse mais se dit qu’on n’applaudit pas d’une main
Et que c’est pas pour rien que « mensonge » est un mot masculin

[Refrain]
I don’t need you, I don’t need you, I don’t need you
I don’t need you, but I want you
Pas besoin de toi
Marre de côtoyer les larmes et les regrets
I don’t mean to, I don’t mean to, I don’t mean to
I don’t mean to, but I love you
Je n’comprends pas
Pourquoi l’échec me suit de près

[Couplet 2]
Il pensait qu’elle était la fille modèle
Clean, fidèle, a du style, il la kiffe, trop belle
Une aubaine pour lui qui se disait qu’il
Était temps d’vivre la vie d’bohème
Loin des problèmes, et des p’tits délires
Des filles délurées, et des pires que réelles
Loin des faux rêves et puis des mythes
Qui ne se finissent pas comme dans les films ou les poèmes
Elle sait qu’il est sous son charme
Donc elle s’équipe de toutes sortes d’armes
Bref, j’t’explique : belle, sexy, elle joue comme d’hab’
Lui-même s’excite et perd son calme quand elle s’exhibe
Mec fébrile, naïf et débile
Qui se noie facilement dans des marres de larmes de crocodile
Tout est dans le style, elle la lui fait à l’envers
Avec ses yeux revolvers, elle shoote dans le mille
Bim, bim, bim, loin d’s’imaginer
Qu’il est le dindon de la farce et qu’la garce, entre les doigts, lui file
Pas un poil lucide mais borné
Porte le deuil de ses espoirs mornés de discussions stériles
Il a des craintes puériles
Fonce dans le tas à ses risques et périls
Arme en main, il en veut au genre humain
Et se dit qu’c’est pas pour rien qu’trahison est un mot féminin

[Refrain]
I don’t need you, I don’t need you, I don’t need you
I don’t need you, but I want you
Pas besoin de toi
Marre de côtoyer les larmes et les regrets
I don’t mean to, I don’t mean to, I don’t mean to
I don’t mean to, but I love you
Je n’comprends pas
Pourquoi l’échec me suit de près

[Outro]
I don’t need you, I don’t need you, I don’t need you
I don’t need you, I still want you
I don’t mean to, I don’t mean to, I don’t mean to
I don’t mean to, but I, but I love you

Ce cinquième  épisode est un remix du titre –The worst– de Jhene Aïko

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s